La PopUp House, c’est quoi exactement ?

Si vous cherchez à faire construire une maison de manière propre et rapide, vous pouvez opter pour le concept de la PopUp House. Avec la mise en place d’une ossature en bois économique et une excellente isolation thermique, C’est une méthode de construction qui assure un respect total de l’environnement.

Le concept PopUp House

C’est en 2012 que Corentin Thiercelin a imaginé ce concept unique et original, suite à une réflexion simple : pourquoi isoler une structure après sa construction si on peut la construire déjà isolée ?

Pensée et élaborée à partir de cette idée, la PopUp House se présente comme une maison en bois complètement innovante. Cette méthode se voit aujourd’hui adoptée par de nombreux constructeurs de maison en bois. Le sol, les murs ainsi que le plafond du bâtiment sont réalisés en assemblant des blocs isolants entre lesquels sont intercalés des lames en bois.

La structure de la maison est généralement réalisée en lamibois, qui est un matériau constitué de plusieurs couches de bois, offrant une ossature hautement performante et résistante. L’isolation thermique est assurée grâce à l’utilisation du polystyrène expansé graphité. L’étanchéité et la résistance à l’air, au feu et à l’eau sont garantis par l’assemblage de plusieurs couches de lamelles en bois.

Le PopUp House, une maison passive

Qu’est-ce qu’une construction passive ? C’est une maison dite bioclimatique, dans le sens où elle profite des apports naturels d’énergie, en limitant les pertes de chaleur et de froid. Une maison passive est très économique en consommation d’énergie, et elle offre un incroyable confort intérieur quelle que soit la saison.

Dans une PopUp House, les étés ne sont jamais surchauffés et les hivers restent cléments. La régulation des températures est assurée tout au long de l’année, pendant le jour et la nuit. De ce fait, les besoins de chauffer la maison sont réduits jusqu’à 90% par rapport à une construction traditionnelle.

Un modèle qui résiste aux conditions extrêmes

Les maisons PopUp sont fortement résistantes aux séismes, au vent à la neige, aux incendies et même aux rongeurs et insectes. La résistance sismique est assurée par l’utilisation de matériaux souples, aptes à absorber les éventuelles déformations sans être altérés. Les maisons PopUp sont compactes, leur forme est simple, et leur conception est adaptée aux mouvements du sol.

La PopUp house s’adapte à son climat et ne le subit pas ! A chaque type de climat et à chaque région sa PopUp House spécifique. L’étude et la conception tiennent en effet compte de l’environnement dans lequel sera construite la maison. Suivant les contraintes climatiques, on va renforcer le contreventement dans les zones venteuses, ou la structure dans des endroits montagneux, afin de supporter la neige.

Une économie d’énergie tout au long du processus

Dans les matières premières

Le bois et le polystyrène sont des matériaux écologiquement propres et leur processus de fabrication est très peu énergivore. Le bois est une matière première renouvelable, il absorbe plus de CO2 qu’il n’en émet. Les blocs isolants sont recyclables et constitués d’air à 98%.

Dans le processus de construction

Les chantiers de construction des maisons PopUp sont 77% moins impactants en termes de consommation d’énergie que les chantiers classiques. Plusieurs facteurs entrent en jeu, dont notamment la rapidité de la construction et la légèreté des matériaux qui permet d’éviter l’utilisation de gros engins de levage, d’où un respect total de l’environnement.

De plus, il est à noter que les chantiers sont particulièrement propres car produisant très peu de déchets, et que toutes les chutes sont recyclées et réutilisées.

Dans l’exploitation

La PopUp House c’est le confort absolu d’une température intérieure toujours homogène, couplé à une faible consommation d’énergie (90% de chauffage en moins).

Dans le recyclage des matériaux

Le bois est connu pour être recyclable. On le réutilise notamment en le broyant en copeaux et en le réutilisant par exemple dans les panneaux agglomérés. En ce qui concerne le polystyrène expansé, plusieurs filières de recyclage existent. Le polystyrène peut soit être broyé en petits morceaux pour être réinjecté dans d’autres blocs à construire, ou bien être fondu pour être recyclé dans l’injection d’objets en plastique.