Quels matériaux pour une charpente de qualité

La charpente est la fondation du toit. Elle empêche que celui-ci cède sous le poids des années, notamment contre les attaques de fientes d’oiseaux et du climat. Elle doit donc avoir plusieurs qualités dont la solidité et durabilité. Le choix du matériau de fabrication de la charpente permet en une partie de satisfaire ces exigences. Cela conditionne aussi le style du toit et en conséquence la forme de la maison. Auparavant, le bois était le seul matériau proposé par les fabricants de charpentes. Mais actuellement, les constructeurs utilisent de l’acier ou même de la résine. Le béton est aussi une option.

La charpente en bois

Le bois a fait ses preuves. Il continue d’être très utilisé par les constructeurs. La raison est qu’il allie la beauté et la solidité. Travailler le bois de charpente est un art à part entière. Le design est inimitable. Grâce aux progrès, il n’a plus à être aussi lourd. Les fabricants de charpentes industrielles ont trouvé la parade. La charpente fermette utilise du bois de petite épaisseur, ce qui la rend plus fine tout en restant solide. La résistance ne change pas. Contrairement aux idées reçues, le bois de charpente ne s’enflamme pas facilement. Mais il faut une quantité conséquente de bois et cela va peser sur le budget. D’ailleurs, la charpente peut devenir un nid à champignons. Il faut veiller à éviter que les insectes fassent leur nid dans le toit et donc toujours prévoir les traitements.

La charpente en béton

Elle est plus présente dans les établissements à toiture plate. Le béton est de plus prisé pour l’édification des toits d’habitations. Grâce à des techniques avancées, il se pose désormais assez facilement. La charpente en béton ne nécessite pas beaucoup de pièces. L’installation est donc plus rapide. Néanmoins, elle est complexe et requiert une assez grande précision. Comme chez ce fabricant de charpentes industrielles, elle est préfabriquée. Le plus grand avantage de la charpente en béton reste l’isolation. Les pertes d’énergie sont nettement diminuées. L’épaisseur du béton laisse filtrer peu de choses. Il est surtout recommandé quand on souhaite avoir un réel espace sur le toit. Avec le béton, il est sûr que le toit supporte plus de charges.

La charpente en acier

Elle est de moins en moins cantonnée aux installations agricoles. Le métal a su faire valoir son potentiel esthétique. En plus, il est d’une grande maniabilité et ainsi ajustable selon les goûts. La charpente en acier est robuste. Elle peut être fiable, sans être encombrante. Les espaces aménagés sous les combles seront plus vastes. En plus le métal n’attire ni les insectes, ni les rongeurs, ni les champignons. En revanche, il résiste mal aux effets de la chaleur, du feu ou encore de la corrosion. Il faut prendre des dispositions spécifiques pour prévenir ces fléaux. Souvent, il suffit de recouvrir le métal par une peinture adaptée ou du plâtre. La charpente en métal est la plus économique. Elle n’entraîne pas de surcoût de matériau. Les fabricants de charpentes industrielles peuvent les préfabriquer. L’assemblage est facile. Dans certains cas, elle est assemblée sur le chantier. À cause des soudures nécessaires.