Profitez de la SCPI Corum avant d’investir !

La galère de l’immobilier est souvent liée à la gestion des locataires ou des bâtiments qui se dégradent année après année suite aux passages des différents locataires (étudiants, familles, célibataires, etc.) Etre propriétaire nécessite également d’être bien assuré et de se déplacer pour effectuer les différents états des lieux d’entrée et de sortie, de mettre en ligne des annonces pour louer le bien ou encore de se rendre dans les agences immobilières pour augmenter ses chances de trouver des locataires. Oubliez tous ces inconvénients avec la SCPI Corum et découvrez pourquoi !

 

Choisir d’investir en SCPI

Investir en SCPI c’est certainement faire le choix le plus judicieux quand on décide de placer son argent dans l’immobilier. Quand on connaît tous les aléas de cette activité, la complexité des marchés de plus en plus vastes, les mutations dans les manières de construire et de concevoir les immeubles et les nombreux changements qui interviennent constamment dans la fiscalité et la gestion locative au quotidien, la SCPI, Société Civile de Placement Immobilier, est une société qui s’occupe de tous ces aspects contraignants. L’investisseur ne gère que les revenus de ses parts qui se comportent à tous égards comme des revenus fonciers traditionnels parce qu’elles représentent des parts d’immeubles et non des parts financière de la société. À ce titre, ces revenus bénéficient des déductions fiscales en vigueur pour les revenus immobiliers, notamment ceux issus d’emprunts bancaires. Comme les parts de SCPI sont accessibles dès de faibles montants, on peut également envisager très facilement de panacher son portefeuille au lieu de mettre tous ses œufs dans le même panier comme dans le cadre d’un investissement individuel dans un immeuble unique.

Choisir son type de SCPI

Chaque SCPI a sa spécificité et sa cible particulière. Certaines visent la défiscalisation. Dans ce cas, elles s’adressent plutôt à des investisseurs dans l’immobilier d’habitation. La plupart des SCPI de ce type sont nombreuses et cherchent à procurer le meilleur rendement à leurs associés en leur permettant de gérer des immeubles professionnels. Tout dépendra du profil patrimonial particulier de l’investisseur dont il convient de tenir compte avant toute démarche d’acquisition sous peine de voir la réussite de son placement impacté par la fiscalité par exemple. S’il s’avère que la SCPI de rendement est la plus adaptée à la situation de l’investisseur, l’erreur serait de ne considérer que les taux de rendement distribués par le passé par les différentes SCPI pour faire son choix. Investir dans l’immobilier c’est investir à long terme, ou tout du moins à moyen terme. Ainsi, ce sont donc les différentes stratégies mises en œuvre par la société civile de placement immobilier qui sont importantes à étudier avant de faire ses propres arbitrages, ses propres choix et ses propres prévisions .

Choisir sa SCPI

Certaines SCPI, comme la SCPI Corum par exemple, œuvrent depuis longtemps à des stratégies opportunistes pour suivre les cycles immobiliers. Elles font également profiter leurs associés de politiques d’investissement dans des biens présentant des qualités intrinsèques performantes et efficaces pour attirer des grandes enseignes avec une bonne surface financière qui leur garantissent des taux d’occupation frisant les 100 %. Ces SCPI de rendement, fortes de la mutualisation des moyens de leurs associés, sont aussi en permanence à l’affût de chaque apparition de nouvelles zones d’activités où elles se placent en tête des investisseurs pour pouvoir générer des plus-values à moyen terme qui viendront s’additionner aux revenus reversés traditionnellement. Certaines, comme la SCPI Corum, se sont également forgé une solide expérience à l’international à la recherche de fiscalités plus douces et d’opportunités particulières à chaque marché, au grand bénéfice de leurs associés.