Peut-on faire du feu avec une cheminée avant le ramonage?

Une cheminée est un système de chauffage efficace pour profiter d’un hiver confortable chaque année. La question qui se pose souvent concerne le fait de pouvoir démarrer un feu avant de ramoner l’installation. Notez que ce type d’intervention doit se faire correctement pour obtenir un meilleur résultat. Vous pourrez alors profiter pleinement de la performance de l’installation.

Ramonez votre cheminée avant de démarrer les premiers feux

Vous commencez à ressentir petit à petit le froid hivernal ? Il ne faut pas se précipiter à allumer la cheminée dans ce genre de situation. Il faut s’assurer que l’installation soit parfaitement opérationnelle et sans danger. Cela permet de se détendre tranquillement devant un bon feu même avec la baisse progressive de la température dans la maison.

Il est alors important de réaliser un ramonage avant d’utiliser le chauffage pour la première fois pendant cette période. Cela est d’ailleurs obligé par la loi au cas où vous l’oubliez. Il suffit en effet de consulter le RSDT (règlement sanitaire départemental type) dans son article 31-6 pour avoir plus de précision.

À souligner que la règlementation peut changer légèrement selon le département. Cela concerne en particulier la fréquence d’intervention sur l’installation. Le plus important est d’entretenir le dispositif au moins une fois par an. Il est possible de se retrouver avec 3 nettoyages chaque année.

Quelques points à retenir pour intervenir correctement

Il est important de vérifier l’état du chauffage avant de commencer quoi que ce soit. Cela permet d’éviter de prendre une mauvaise décision pour prendre soin du produit.

Il faut admettre que celui qui occupe le bâtiment doit s’occuper de l’entretien. Le ramonage revient alors à votre locataire si vous faites ce genre d’investissement. L’intervention revient en outre au syndic pour un conduit collectif dans une copropriété.

Un non-respect de cette obligation peut causer de sérieux souci y compris auprès des autorités. Vous pourrez en effet vous retrouver avec une amende de 3e catégorie. Cela implique le paiement d’un montant pouvant varier entre 45 et 180 €.

La peine peut même augmenter si l’installation entraine une intoxication ou un incendie pendant la période de chauffe. Il est en tout cas déterminant de vous informer auprès de la mairie pour en savoir plus sur ce genre de travail.

Contactez un professionnel du métier pour réussir le coup

Le ramonage est une intervention qui peut causer des dangers si on ne fait pas attention. Cela peut être le cas si vous prenez le risque de travailler tout seul. Il vaut mieux faire appel à un professionnel comme cet artisan ramoneur à Saint Lô pour mener à bien l’opération. Il ne laissera rien au hasard pour éviter le moindre souci pendant les combustions pendant l’hiver.

Vous ne risquerez pas de vous retrouver avec des reflux de CO2 dans le bâtiment avec l’intervention d’un spécialiste. Le bon fonctionnement de l’installation permet en principe de réduire les consommations énergétiques tout au long de la période hivernale.

Un artisan qualifié est aussi capable de fournir un certificat d’entretien après la réalisation de son travail. Votre compagnie d’assurance pourra de cette manière vous indemniser en cas d’incendie causé par la cheminée. L’établissement exigera d’ailleurs ce document avant de proposer un contrat de couverture.