Zoom sur les principaux dispositifs de défiscalisation immobilière en 2022

Les principaux dispositifs de défiscalisation immobilière sont toujours d’actualité pour 2022. Pour rappel, ils permettent de payer moins d’impôts pendant plusieurs années. Il y a, bien sûr, un certain nombre de conditions à remplir. Jusqu’ici, les dispositifs fiscaux les plus connus sont Pinel, Malraux, Censi-Bouvard et LMNP. Décryptage !

Les lois Pinel et Malraux

Initialement lancé en 2014, le dispositif Pinel offre une réduction d’impôts maximale de 21%. Parmi les conditions à respecter, il y a notamment la mise en location de son logement pendant 12 ans. Il doit également s’agir d’un bien neuf implanté dans les zones A, A bis ou B1. Il existe une exception pour les maisons situées dans les zones B2 et C. Pour prétendre à la réduction d’impôt du Pinel, il faudra se justifier d’un permis de construire déposé avant le 31 décembre 2017. Aussi, l’acte de vente doit être signé avant le 15 mars 2019. La durée de location du bien peut être réduite à 6 ou 9 ans. La réduction d’impôt s’établit à 12% ou 18%.

Il convient de souligner que la loi Pinel a été prolongée jusqu’en 2024. Donc, il n’est pas encore trop tard pour investir dans l’immobilier neuf avec ce dispositif. Idem pour la loi Malraux qui s’adresse particulièrement aux propriétaires de biens anciens. Elle accorde une réduction d’impôt de 22% à 30%, selon l’emplacement du logement (secteur sauvegardé ou AMVAP). Des travaux de rénovation doivent être réalisés pour prétendre à l’avantage fiscal du dispositif Malraux. Ils sont plafonnés à 100 000 € par an sur quatre années consécutives. Bien entendu, seuls les architectes de bâtiments de France peuvent entreprendre les travaux de rénovation. La durée de la location, quant à elle, est fixée à 9 ans.

Les dispositifs Censi-Bouvard et LMNP

Le dispositif Censi-Bouvard est toujours en vigueur en 2022. Les avantages et les conditions d’éligibilité restent inchangés. Il est préférable de faire appel à un cabinet defisc Tours avant de se lancer. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’une solution coûteuse. L’agence sollicitée sélectionne des biens en fonction des besoins spécifiques de ses clients (des investisseurs). Parmi les conditions du dispositif Censi-Bouvard, il y a notamment la nécessité de mettre en location son bien pendant 9 ans. Il doit également s’agir d’un logement neuf acquis avant le 31 décembre 2022. Il faudra s’assurer que son prix de revient soit inférieur à 300 000 €. La réduction Censi-Bouvard s’établit à 11%.

Il faut recourir à une agence spécialisée avant d’investir avec l’un des dispositifs de défiscalisation immobilière. Naturellement, elle devrait proposer des solutions et des stratégies sur-mesure. La meilleure d’entre elles consiste à combiner les avantages des dispositifs Censi-Bouvard et LMNP. Pour rappel, la location meublée non professionnelle permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Les revenus générés sont, en effet, considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Cerise sur le gâteau, le LMNP est parfaitement cumulable avec la loi Censi-Bouvard. Il s’agit d’une combinaison gagnante offrant une réduction d’impôt de 11% (HT) pendant 9 ans. Et la récupération de la TVA à hauteur de 20% devient possible.